Mer au foyer !!

Femmes sirènes, buvez la tasse. Difficile d’attendre la mi-août pour me pavanner dans l’océan.  Je fais quoi moi en attendant ? Je trouve un substitut me procurant les mêmes effets : le trio circulation – ondulations – carnation à son apogée.

Quinton Hypertonic

Mais pas seulement : pacifique décision que celle d’entammer la cure QUINTON HYPERTONIC, parce ça rime avec Cosmétonique, et parce que c’est un concentré de minéraux dépuratifs. Je concède que l’ampoule a l’air aussi dorée que svelte, et que ça me donne envie.

Ok, mais comment ça marche ? Sachez que l’eau de mer agit sur les échanges cellulaires grâce à ses composants bio-assimilables. Cet elixir marin offre donc une très bonne oxygénation cellulaire chez les personnes en bonne santé et le retour vers la normale chez celles qui souffrent de divers problèmes.

L’eau de mer est proche de la composition du plasma humain (toutes des sirènes, au fond). Retenons un principe simple : sans minéraux, pas d’assimilation des vitamines.  Quinton nous offre de quoi profiter à 100% de ce que nous apportent les carottes crue qu’on croque négligemment devant la télé.

La bouteille d’un litre (équivalente à une centaine d’ampoules), est encore plus canon. Mais je crains d’avoir envie d’en acheter 15 pour me faire un bain anti-âge à la maison. Le site web de Quinton, qui fait davantage penser à une agence de voyage au pays des merveilles, propose une rubriques « Athletes », directement reliée aux ampoules HYPERTONIC. Pour répondre à vos deux prochaines questions : oui, je suis une athlète, et non, ça ne vous coûtera pas un bras. Comptez autour de 12 € pour 24 ampoules, et 70 € pour la bouteille. En vente sur la plupart des sites marchands type parapharmacie. Beauté? Vitalité? Detox!

Cosmétoniquement vôtre xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *