Frenchies et fières de l’être ?

Et pourquoi pas ? Nos voisins britanniques et l’Oncle Sam s’accordent à tous deux à dire que nous, françaises, représentons la femme idéale. Le célèbre « effortless style », ou l’innocente griffe à la française (prononcer fwonseize), ce talent naturel qu’elles ont à ne pas s’apprêter, à l’assumer et à être canon malgré tout…

Charlotte, Lou, Audrey, Léa, Marion, Mélanie et Carla font rêver la terre entière. Leur manière insolente de se pointer aux interviews sans make up semble déchaîner les passions de l’autre côté de l’atlantique. De quoi en faire sourire plus d’une, nous les premières. Si mon passeport biométrique bordeaux ne fait pas de moi un sex symbol, il a tout l’air de m’assurer la révérence des Yankees.

On pourrait penser : « Mais tout ça, c’est dans la tête, on fait tout comme tout le monde, après tout. » Pas faux, nous fumons avant, pendant et après déjeuner, nous mettons le réveil 7 minutes avant d’aller au bureau, nous enfilons un large T shirt blanc sans couture, et nous sortons du bar à salade, fières du basilic entre nos dents.

On n’affronte pas non plus l’âge de la même façon, paraît-il. Bien vieillir serait notre credo, sans grossir notre secret…Les généralités sont parfois difficiles à apprécier.

Qu’importe, profitons du succès qu’on veut bien nous accorder, car il se peut que celui-ci ne dure pas. Ni d’une, ni de deux, je viens de casser ma tirelire pour me faire liker dans les rues de New York…

Cosmétoniquement vôtre xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *