Le Basic 3 Temps m’a tuer

Nouvelle rentrée = nouvelle résolution beauté. Celle de cette année consistait à établir une routine beauté visage impeccable et s’y tenir pendant 12 mois…Résolution impossible à tenir comme celle de Janvier 2011 qui consistait à arrêter le coca. Mais comme Ophélie, j’avais la foi. Et de l’argent à l’époque. Ce qui m’a permis de me lancer dans l’aventure Clinique après avoir testé un échantillon du Basic 3 temps.

Le pitch séduisant du trio tant décrié « Le Basic 3 Temps est un programme beauté conçu par les dermatologues pour révéler votre peau sous son meilleur jour : 3 produis, 3 minutes, 2 fois par jour. La peau est nette, douce et lumineuse. Tout le monde peut avoir une très belle peau ». Tout le monde donc moi aussi. Je voulais une peau lumineuse, débarrasée enfin de mes tâches pigmentaires localisées sur la joue depuis Mathusalem, plus éclatante, plus douce. Bref le truc impossible mais dont toutes les femmes rêvent. Et je me voyais déjà prêcher sur la blogo.

Et comme le rêve est permis, le challenge commence dans mon laboratoire (lire ma salle de bain) après avoir lâché 50 euros au Séphora pour le coffret de la rentrée (Basic 3 temps numéro 2, peau sèche à mixte + Gloss).

3 minutes pour une belle peau. Psychologiquement ça fait effet. On trouve la peau plus lumineuse, plus douce, plus belle. 1 semaine plus tard, la réalité nous rattrape : je retrouve le visage de ma puberté. Boutons, points noirs, peau maxi grasse ! « T’a mangé du chocolat ? Des saucissons ? Tu as tes règles ? ». Non juste Clinique qui m’a TUER.

 Possible explication du pourquoi du comment de la vendeuse du Séphora, ma meilleure amie et conseillère le jour de l’achat, et la meuf à abbatre par la suite : «  Fallait choisir une autre gamme de produits plus doux. C’est pas grave, je vais vous conseiller un produit qui va vous enlever tout ça ». La vendeuse Séphora fidèle à elle-même. Si on pouvait agresser quelqu’un par un simple regard, j’aurais connu les menottes. Malgré moi.

Bref dans l’histoire du B3T, soit ça passe ou ça casse. Je soupçonne très fortement l’alcool contenu dans la lotion d’avoir agressé ma peau sensible (oui la lotion ne sent que l’alcool) Après quelques investigations sur le net, je remarque que beaucoup de testeuses dégoutées sont du même avis. Aurais-je du prendre le programme n°1 (peau très sèche) ? Avoir encore plus la foi en Clinique et attendre quelques semaines de plus pour voir si les boutons allaient partir par la suite ? (et dire non à toute vie sociale par la même occasion ? )

Sinon j’ai arrêté lotion et mousse nettoyante et gardé l’émulsion qui hydrate parfaitement la peau. Et j’ai recrée mon basique 3 temps à moi : syndet nettoyant doux Xémose d’Uriage + eau cellulaire d’Esthederm / eau micellaire d’Uriage  + Emulsion hydratante tellement différente de Clinique. Un remix qui marche à merveille.

Au fait mon challenge CLINIQUE n’aura pas dépassé 2 semaines. J’ai retrouvé ma peau d’antan et j’ai mal pour mon compte en banque d’étudiante paumée.

Cosmétoniquement vôtre xxx

By ESTEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *